Rihanna et Fenty attaqués en procès par une DJ suite à l'utilisation de Hadiths dans la musique d'un de ses shows


 Rihanna Fenty attaqués pour utilisation hadith coran islam dans une musique par la DJ artiste

(2019 Julien Hekimian)

C'était en Octobre 2020, se tenait alors le défilé SavagexFenty, un événement de grande ampleur organisé par la chanteuse et business woman Rihanna et diffusé sur Amazon Prime Vidéo. Ce défilé, diffusé sur Amazon Prime Vidéo, s'est vite retrouvé sous le feu des indignations. En cause : une des musiques qui a rythmé le show reprenant des hadiths en accélérés. Ces derniers concernaient la fin des temps et le jour du jugement. Accusée de blasphème, la chanteuse, récemment devenue milliardaire selon Forbes, s'est alors excusée immédiatement auprès de la communauté musulmane. Elle déclarait ainsi que l'utilisation de la chanson était "irresponsable" et une "erreur honnête, mais négligente". Excuses accompagnées de celles de la DJ ayant créé cette musique cette dernière indiquant qu'elle ne connaissait pas la valeur symbolique de ces paroles au moment de son utilisation.

Une affaire qui aurait pu s'arrêter là. Néanmoins, coup de théâtre ce week-end révélé en France par ANCRÉ ; l'artiste attaque Rihanna et Fenty pour utilisation non autorisée du morceau en question lors du show. La DJ qui a porté plainte en tant que Jane Doe, pour masquer son identité, affirme avoir eu des troubles de santé (angoisse et dépression) suite à l'affaire l'ayant menée à recevoir des menaces de mort, et réclame 10 millions de dollars de dommages et intérêts. Selon TMZ, l'artiste a clairement indiqué aux représentants de Fenty qu'une version de la chanson contenait des textes religieux et une autre non, les a avertissant de ne pas utiliser la première version. Fenty ne s'est pour le moment pas prononcé sur cette plainte.

 

 


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés