Jeux Olympiques : Le rejet du bonnet de bain pour cheveux Afros


Depuis le début de la compétition des Jeux Olympiques, les tenues vestimentaires ne cessent de faire soulever de nombreuses indignation notamment concernant les tenues de sport féminines.

FINA reviewing use of 'soul caps' for swimmers with afros and thicker hair  in competition - ABC News

Crédit photo @soulcap

Cette fois c'est un accessoire qui soulève les débats : le bonnet de bains dédiés aux afros. Ces cheveux naturellement plus secs que les autres ont moins de couches cellulaires et demandent une attention particulière due au chlore contenu dans les piscines qui les assèche drastiquement et les endommage. Ajoutez à cela le volume très souvent important de la masse de cheveux, les bonnets de bain classiques se retrouvent le plus souvent inconfortables et non adaptés aux cheveux Afros.

L'entreprise Anglaise Soul Cap, qui a développé des bonnets de bain adaptés aux dreadlocks, cheveux afros, tissages, tresses et cheveux épais et bouclés, a alors fait la demande d'approbation d'utilisation de ses bonnets lors des compétitions sportives, auprès de la Fédération Internationale de Natation. Cette demande a été rejetée sous couvert qu'ils "ne suivraient pas la forme naturelle de la tête". Décision qui a engrangé de vives réactions dans le milieu sportif mais aussi du public, puisqu'une pétition lancée sur le sujet a rassemblé 74,000 signatures.

Alice Dearing, première femme noire de l'équipe nationale de natation du Royaume-Uni au Jeux Olympiques 2021 s'est alors vue refuser le port d'un bonnet Soul Cap pour ses cheveux volumineux, pourtant plus adapté que les bonnets Speedo utilisés dans les compétitions actuelles, ne garantissant pas le confort nécessaire.

A la suite de ces contestations, la FINA a déclaré dans un communiqué qu'elle "examinera" le produit pour comprendre "l'importance de l'inclusion et de la représentation", ajoutant qu'"Il n'y a aucune restriction sur les bonnets de bain 'Soul Cap' à des fins récréatives et pédagogiques".

Danielle Obe, membre fondatrice de la Black Swimming Association, a déclaré au Guardian le manque de diversité que souligne cette action dans le milieu sportif. "La natation aquatique doit faire mieux.", a-t-elle déclaré.

"Nous avons besoin de l'espace et du volume qu'offrent des produits comme les Soul Caps. L'inclusion consiste à se rendre compte qu'il n'ya pas de normalité dans la forme d'un crâne".


Maillot de Bain Couvrant Burkini Modest Fashion


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés