Influenceuses Modest Fashion : Comment monétiser son contenu ?


Influenceuses, ou encore créatrice de contenu, quelque soit le nom employé, cette fonction est aujourd'hui un réel métier qui demande temps, énergie et compétences qu'il faut apprendre à monétiser pour savoir en vivre. Alors quels sont les points essentiels à connaitre pour pouvoir négocier avec les marques ?

Influenceuses Modest Fashion : Comment monétiser votre contenu ? 

Qu'est ce qu'une créatrice de contenu Modest Fashion ?

Comme son nom l'indique explicitement le métier de créateur ou créatrice de contenu va consister à produire un support qui aura vocation à être diffusé sur une plateforme de communication de type Réseaux Sociaux, Site Internet, Blog... Le contenu en question peut prendre différents formats : vidéo, photo, article, live, podcast, post,... La créatrice doit alors faire preuve de créativité et de rigueur pour proposer un contenu qualifié à destination de son audience tout en étant claire dans le message diffusé. La Modest Fashion étant de plus en plus démocratisée sur Instagram, Youtube, TikTok, Facebook ou encore Snapchat le métier de créatrice de contenu Modest Fashion tend à s'élargir de plus en plus au travers de réseaux professionnels tel que Linkedin ou via les plateformes de diffusion de podcasts et de conférences en ligne qui mettent en avant l'évolution de ce marché en pleine expansion et où l'expérience humaine prend une place de plus en plus importante. 

 

Comment imaginer la ligne directrice de son contenu ?

Dire qu'être soi-même suffit serait un peu kitch, mais c'est bien le naturel qui permettra de se constituer une image authentique et ainsi rassembler une communauté qualifiée qui se reconnait à travers le contenu de l'influenceuse. Pour construire son image, la créatrice va avoir besoin de se positionner sur ses propres valeurs qui lui assureront le fil conducteur du contenu produit. Quel message souhaite-t'elle transmettre ? De l'inspiration, des idées, et une pointe de transparence lui permettront donc de créer un lien immuable et de confiance avec sa communauté. Le cas Jacquemus qui est arrivé au sommet des marques influentes sur Instagram en 2021 montre la frontière fine entre le pro et le perso. Les personnes ne cherchent pas seulement des conseils en suivant une influenceuse, elles cherchent également à pouvoir s'identifier, se sentir inclues dans un discours, des principes. La mise en avant du côté humain est une manière de rendre la relation plus réelle

Comment valoriser son contenu ?

Ce qui va différencier les créatrices de contenu entre elles, au delà de ce qu'elles produisent, est leur communauté. Celles qui se font le plus démarcher sont les influenceuses qui ont réussi à constituer une audience difficile à toucher pour les marques. Il est donc essentiel de bien connaître sa communauté et de toujours rester fidèle à sa ligne conductrice pour faire perdurer l'interaction et l'élargir continuellement.

Une fois ce premier point établi, le gage de sérieux dont va savoir faire preuve l'influenceuse est très important. Lorsque l'on monétise une prestation quelqu'elle soit, on entre dans une démarche professionnelle. Il est essentiel de garder à l'esprit que les marques ont de réels enjeux en confiant un budget aux créatrices de contenus. Cela va se jouer sur différents tableaux : la manière de s'exprimer, que ce soit à l'oral ou à l'écrit, la qualité du contenu produit, l'analyse qui a été faite en amont de la marque pour une bonne mise en avant etc. 

Pour cela il est recommandé aux créatrices de contenu de constituer leur propre kit média qu'elles pourront présenter aux marques. Ce dernier doit se composer d'une fiche de présentation (réseaux sociaux utilisés, particularité de la communauté, marques qui ont déjà fait confiance, résultats obtenus, planning de production...) cette fiche doit être accompagnée de données chiffrées pour appuyer la valeur du contenu de la créatrice. Ce kit permet de professionnaliser la relation avec la marque dès les premiers échanges et ainsi de laisser l'opportunité à la créatrice d'être ferme sur ses conditions financières.

Comment négocier le tarif avec une marque ?

La négociation peut se voir sous deux angles différents en fonction du fait que ce soit la marque ou bien l'influenceuse qui prend contact avec l'autre. Dans le premier cas il est toujours plus aisé pour la créatrice d'instaurer ses tarifs car si c'est la marque qui fait la démarche c'est qu'elle a déjà analysé le travail et la communauté de l'influenceuse laissant dessiner son intérêt. Pour connaitre la valeur de son audience, il existe un outil plutôt fiable mis en place par l'agence marketing Reachmaker : le Reachcalculator. Simple d'utilisation, cet outil va calculer automatiquement le taux d'engagement de la créatrice et le valoriser en Euros. Attention toute au fois à la limite de ce dernier qui ne va pas évaluer la qualité de la communauté. En effet certaines données peuvent fausser l'engagement réel. Il est donc essentiel pour la marque d'analyser les interactions sous les publications ainsi que les profils abonnés à la créatrice. Et pour la créatrice de mettre en avant la qualité de l'interaction qu'elle entretien avec son audience. Dans le cas où c'est l'influenceuse qui démarche la marque son kit média saura faire office de plaquette de présentation. L'essentiel étant de mettre en avant la cohérence entre sa communauté et la cible que souhaite toucher la marque.

Une rémunération de départ pour les micro et nano-influenceuses

En dessous de 10 000 abonnées il est plus difficile pour les créatrices de tirer un réel revenu des collaborations avec les marques en tant que micro-influenceuses Modest Fashion. Néanmoins, faire des collaborations est une première étape pour pouvoir valoriser son travail. Une étape financière transitoire peut alors être mise en place : le marketing d'affiliation. À l'image du partenariat, le marketing d'affiliation permet d'être rémunérée à la performance. Autrement dit, plus les clientes commanderont via le lien que la créatrice leur a diffusé, plus cette dernière sera rémunérée par le biais de commissions. Aujourd'hui de plus en plus de marques font appel à ce système permettant également aux entrepreneures au budget serré de se se faire une place. 

Faire des packs : permet d'assurer de la pérennité dans les revenus.

Les packs sont aussi une solution pour les influenceuses de créer une continuité dans la relation avec la marque et de proposer une stratégie de communication fiable. Ce dernier peut ainsi comprendre différents canaux de communication permettant à la créatrice de contenu de diversifier son offre : newsletter, article, vidéo en live, etc. Le pack peut être degressif en fonction du nombre de publications commandées ou encore de réseaux sociaux choisis invitant la marque à multiplier son panier initial auprès de la créatrice de contenu.

Une cohérence dans les partenariats sélectionnés

Enfin, le compte de l'influenceuse ne doit pas ressembler à une série télévisée ponctuée de spots publicitaires. Pour une pérennité de la relation avec sa communauté il est essentiel que la créatrice de contenu soit convaincue de l'intérêt du produit pour sa communauté mais aussi pour elle-même. C'est cette transparence qui différencie les influenceuses qui vendent le plus. Car elles restent cohérentes dans leur discours et obtiennent ainsi une confiance certaine de la part de leur communauté, qui hésitera moins à passer à l'achat que par le biais de d'autres supports de communication. Un point positif de plus que la créatrice pourra mettre en avant lors de ses études de collaborations. 

 


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés