Greta Thunberg fait la couverture de Vogue et dénonce la fast-fashion


Avec sa première couverture neutre en carbone, Vogue Scandinave titre son nouveau numéro "La Voix d'une génération" pour définir Greta Thunberg, mise à l'honneur pour le tout premier numéro de l'hebdomadaire.

Greta Thunberg a plutôt l'habitude d'apparaitre en image dans des tenues ou le look est moins important que le message qu'elle souhaite passer. En couverture de Vogue elle crée ainsi la surprise en s'affichant dans une forêt scandinave, caressant un cheval, vêtue d'un magnifique manteau nude et d'une robe vaporeuse. Changement de cape pour la jeune activiste ? Pas du tout ! Le décor est savamment choisi et le manteau est conçu dans un procédé réfléchi pour une mode éthique, fait à partir de chutes des tissus. La jeune militante a ainsi rappelé : « la mode peut être importante pour exprimer sa personnalité, mais, si vous achetez de la fast fashion, vous participez à la destruction de la planète ». Voilà que le pic est lancé.

Greta Thunberg s'attaque à l'industrie de la mode pour une consommation plus éthique

La jeune femme de 18 ans profite de cette publication pour rappelé la responsabilité que nous avons dans notre manière de consommer les vêtements. Elle rappelle ainsi la pollution causée par l'industrie de la mode. Dans l'interview donnée au magazine, elle condamne ainsi fermement la fast-fashion. Par ce terme entendez la mode éphémère, celle qui se périme aussi vite que les tendances, à la qualité des pièces douteuses et ne permettant pas une garde robe durable. 

« Si vous achetez de la fast fashion, vous contribuez à cette industrie et vous l’encouragez à se développer et à poursuivre son processus néfaste », a-t-elle ainsi lancé dans sa tribune aux lecteurs.rices.

Un message fort qui a su faire écho tombant juste après la publication du sixième rapport du GIEC sur la situation climatique. Rapport pointant une hausse des températures très inquiétante à l’horizon 2100.


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés