"Donne ce Pull à ta femme, c'est son boulot" | Des étiquettes sexistes sur des vêtements pour hommes


Sur Tiktok Millie Lusson relève des inscriptions sexistes des étiquettes de lavage de vêtements pour hommes.  "Donne ce Pull à ta femme, c'est son boulot" | Des étiquettes sexistes sur des vêtements pour hommes

Une vidéo virale qui dénonce des inscriptions sexistes sur des étiquettes de vêtements pour hommes.

Millie Lusson est une jeune canadienne passionnée de couture, de vêtements vintage et de broderie qu'elle partage sur les réseaux sociaux. C'est cette passion du tissu qui l'a amené à relevé ce qui fera un scandale sur le réseau social TikTok en novembre 2021. Via une courte vidéo elle partagera plusieurs photos d'étiquettes de vêtements pour hommes où les inscriptions interpèlent.

"Le linge sale maintient les femmes occupées" peut-on lire sur les étiquettes des vêtements de skate de la marque Enjoi, "Si le lavage devient tout à fait nécessaire, confiez cette tâche à votre maman ou à votre copine, puis allez faire du skate" affirme la marque américaine de streetwear Rip N Dip. La marque Salvo quant à elle donne la consigne comme instructions de lavage "Donnez ce pull à votre femme, c'est son boulot", même conseils sous un autre ton pour la marque italienne Block Eleven "Donne le à ta meuf".

Une vidéo virale visionnée plus de 930 000 fois

La compilation de Millie Lusson a reçu un accueil mêlé de nombreuses indignations mais aussi de messages de soutien aux marques de prêt-à-porter pointées du doigt. Ces derniers estimant que les étiquettes en question sont à prendre au second degré et son de simples boutades. À ceux qui lui ont fait noter que certaines étiquettes avaient plus de six ans, Millie Lusson leur a répondu que d'autres datent de 2018 et que même pour cette époque, les propos en question étaient déjà à considérer comme "inacceptables et misogynes".

Depuis plusieurs années, de nombreuses marques de prêt-à-porter masculin ont été critiquées pour avoir véhiculé des clichés sexistes sur les tâches ménagères. Un changement s'opère grâce à une mode plus inclusive à l'image de Balmain qui bouscule les codes dans sa dernière campagne en mettant Ken aux fourneaux à l'occasion de sa dernière collab avec Barbie.

Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés